Jour 12 | Saint-Pierre-et-Miquelon

Saint-Pierre-et-Miquelon. Arrivée sur l'île, il pleut à flot. Cette île est magnifique mais je vous dirais que j'y ai pas vue beaucoup étant donné que le brouillard était tellement dense. Je décide de faire un tour de ville en autobus et ensuite me promener et voir le centre-ville. 

 

 Saint-Pierre et Miquelon

 

Saint-Pierre-et-Miquelon est un archipel français d'Amérique du Nord situé dans l'océan Atlantique nord, à 25 km au sud de l’île canadienne de Terre-Neuve. Ancien département d'outre-mer, puis collectivité territoriale à statut particulier, c'est aujourd'hui une collectivité d'outre-mer.

 

L'archipel est composé de deux îles principales : Saint-Pierre, la plus petite qui abrite cependant 86 % de la population, ainsi que Miquelon constituée de deux presqu'îles : Grande Miquelon et Langlade reliées entre elles par un isthme de sable (tombolo double) depuis le xviiie siècle. D'autres petites îles et îlots non habités font partie de l'archipel (la souveraineté sur l'Île Verte étant incertaine).

 

Un climat doux l’été, vous n’y souffrirez jamais de la canicule. L’air y est pur et vivifiant, les paysages sont nordiques et l’influence maritime évidente. La pollution industrielle y est inconnue, le stress de la vie urbaine moderne inexistant.

Saint-Pierre et Miquelon est un archipel qui est reconnu pour son calme et l’accueil légendaire de ses habitants. 

 

Saint-Pierre et Miquelon c’est la France qui rencontre l’Amérique, le climat des îles Shetland, l’architecture de l’Islande, des paysages bretons avec en prime un quatorze juillet, une fête basque, une festival des fruits de mer …

 

 

Un bon petit magasin général organique à voir absolument. 

 D'autres points intérêts :


Le musée 

 

Les indications pour les rues  

 Le port

 Le port 

 Le centre-ville

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload