Pour la première fois, une peintre québécoise va à la rencontre des légendaires chevaux sauvages de

COMMUNIQUÉ DE PRESSE


C’est au terme d’une longue préparation et ayant obtenu les autorisations auprès de Parcs Canada que Renée DesJardins peintre de chevaux depuis plus de 15 ans, s’y rendra en mi-juillet prochain. Ça tombe bien c'est le 150 ans du Canada, elle en profite donc pour nous faire découvrir ce joyau de l'est du Canada. Elle prendra des images et des vidéos afin d'y trouver l'inspiration et faire connaître cette île mythique très difficile d'accès autant par mer que par terre. Au retour de ce fabuleux voyage, elle réalisera des œuvres picturales de grands formats qui seront présentées au grand public en 2018.


​​​​

C’est à travers ce processus inédit de création que vous découvrirez la vision de cette artiste. Le voyage pourra être suivi sur https://www.reneedesjardins. com/blog

et sur la page Facebook https://www.facebook.com/ reneedesjardinspeintre/.



Si le réseau WiFi le permet, des capsules vidéo seront déposées en ligne sur Instagram et Facebook. Sinon, vous retrouverez à son retour, sur son blogue www.reneedesjardins.com/blog, et Facebook le carnet de voyage et les photos et vidéos de chaque journée. Ensuite, elle vous fera découvrir le processus de création dans l'atelier et jusqu'à l'exposition finale.

« L’île de Sable est unique dans le monde. On la compare aux îles Galápagos. Nous sommes privilégiés d’avoir des chevaux sauvages inaccessibles et intouchables par l’humanité depuis des décennies; ils nous démontrent la liberté, l’unicité. »



L'étalon esseulé de l'île de Sable

«La faune et la flore de l'Île de Sable et sa topographie impressionnante sont le résultat d'une dynamique géologique et écologique unique. Très peu connue de la francophonie, cependant, très connue ailleurs dans le monde.»

«Difficilement accessible, plusieurs n’auront pas la chance de s’y rendre. Je veux donc l’amener auprès des gens, auprès des prochaines générations. Les chevaux sauvages de l'Île de Sable font partie du patrimoine canadien. »


La famille libre 36''x48 ''

Étalon sauvage 36''x36''

l'île de Sable est située à 290 km au sud-est des côtes de la Nouvelle-Écosse dans l'océan Atlantique. L'île est une barre de sable en forme de croissant longue de 42 km, mais jamais plus large que 1,3 km. Ce territoire protégé est une réserve de parc national de l'Île de Sable.

Sa situation géographique en fait une partie du Canada difficile à rejoindre autant par la terre que la mer. Située dans la zone de rencontre entre les courants du Gulf Stream et du Labrador, l'île est exposée à des brumes épaisses et des tempêtes violentes. D'ailleurs, plus de 350 navires s’y sont échoués en raison de la mer agitée, du brouillard et des barres de sable submergées qui entourent l’île, ce qui a valu à cette dernière le surnom de « cimetière de l’Atlantique »

Selon les informations disponibles, les chevaux sauvages se sont multipliés depuis leur introduction vers 1738. Oscillant entre 400 et 500 individus, l’origine n’est pas complètement connue. Une théorie courante explique qu'il s'agit de descendants de chevaux confisqués aux Acadiens lors de leur expulsion et abandonnés sur l'île par Thomas Hancock, un marchand de Boston. Selon Joseph Charles Taché, il s'agit plutôt de chevaux provenant d'une première tentative de colonisation menée vers 1540.

FAUNE ET FLORE

  • L'île de Sable accueille la plus importante colonie de phoques gris au monde. Ils seraient plus de 150,000 chaque année.

  • Halte routière pour de nombreux oiseaux migrateurs, plus de 350 espèces ont été identifiées. Il a été confirmé que seize espèces nichent dans l'île au printemps et en été. L'île est, dans son intégralité, un refuge d'oiseaux migrateurs depuis 1977.

  • Les éricacées dominent à l'intérieur de l'île tandis que les plantes halophiles colonisent les marges de l'île. Plus de 190 espèces ont été répertoriées et une vingtaine d'entre elles sont relativement rares en dehors de l'île.

  • Les dunes sont ponctuées d'étangs d'eau douce que l'on retrouve en plus grand nombre du côté ouest. Un système de dunes centrales donne à l'île son relief. Aux extrémités est et à l'ouest, l'île se termine par deux flèches d'une longueur de deux à six kilomètres. Occupant les deux tiers de l'axe central de l'île, les dunes médianes représentent l'un des systèmes de dunes les plus importants de l'Est du Canada.




Pour obtenir plus d'informations, voir le site internet de Parcs Canada

Réf : Renée Desjardins (514) 378-6122 ou renee.desjardins000@gmail.com


#îledeSable #Parcscanada #chevaux #DamienLidgardphotographe #Peinture #art #IledeSablechevauxsauvages